Au-delà de sa fonction première, l’éclairage est devenu un élément de décoration à part entière. Et si les goûts et les couleurs varient d’une maison à une autre, quelques règles communes sont cependant à respecter pour un éclairage réussi. 

L’éclairage joue un rôle à part entière dans le design intérieur. En plus d’assurer la lumière, il s’impose également comme une pièce maîtresse en matière de décoration. Il détermine l’ambiance et le caractère d’une pièce. Cependant, le choix d’une source lumineuse n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. Au-delà du choix décoratif, il est aussi essentiel de prendre en compte certains critères et contraintes techniques. Suivez nos 10 conseils pros pour vous éclairer.

  • Anticipez l’emplacement de vos luminaires

Avant de vous fixer sur le choix de vos luminaires, il est recommandé d’analyser en amont leur implantation. Cette étude doit faire écho à l’aménagement de vos pièces ainsi qu’aux emplacements de vos mobiliers. Vous devez donc prendre en compte tout votre aménagement intérieur pour mieux définir vos besoins en éclairage, le positionnement des interrupteurs ou encore l’installation de votre câblage.

  • Choisissez votre éclairage en fonction de la pièce

Aucune pièce ne se ressemble, entre e volume de l’espace, la fonctionnalité principale de la pièce, l’agencement, l’architecture, on notera toujours des différences entre les pièces de vie, les pièces de passage, les salles d’eau ou encore les chambres à coucher. Voilà pourquoi le choix de l’éclairage doit être en fonction de l’usage des pièces dans lesquelles il est placé.  Ce sont en effet les besoins et l’ambiance recherchée qui devront être pris en compte pour choisir l’éclairage approprié. Une suspension ou plafonnier sera ainsi parfaite pour le salon, offrant ainsi une luminosité généreuse à cette pièce de vie destinée à refléter la chaleur, la convivialité.

énergie solaire

Vous pourrez la placer au milieu de la pièce pour éclairer maximum tout l’espace. Toutefois, cela ne va pas suffire, car concentrer la lumière dans un seul point risque d’écraser le volume de la pièce. D’un côté, les plafonniers sont généralement destinés pour un éclairage général, à cet égard, il peut donner une lumière trop vive et agressive si vous ne savez pas l’équilibrer. Dans le salon, n’hésitez pas à recourir aux éclairages d’ambiance, mais avec parcimonie. Vous pouvez par exemple fixer des appliques aux murs. Nous vous conseillons ainsi de disposer également des lampadaires au sol ou des lampes sur les meubles pour offrir un éclairage indirect plus doux à votre pièce si besoin. Le mix de ces lumières vous permettra de mieux gérer l’ambiance de votre pièce tout en lui offrant du cachet.

Du côté de la salle à manger, il est recommandé de placer son éclairage au-dessus de la table, habillant ainsi votre espace. Optez pour une suspension avec une luminosité plus douce que vous placerez à une cinquantaine de centimètres pour vous éclairer suffisamment sans vous gêner.

Dans la cuisine, optez plutôt pour un éclairage directionnel à l’exemple de la suspension Antario chez ABC Construction pour éclairer principalement le plan de travail. Veillez à ce que l’éclairage soit dans l’axe de votre plan de travail et non derrière vous pour éviter les ombres.

Pour votre chambre, privilégiez un éclairage de part et d’autre du lit, comme des appliques placées aux angles de votre pièce. N’oubliez pas les lampes de chevet, très fonctionnelles sans être aveuglantes la nuit.

  • Optez pour des ampoules LED

Pour ne pas avoir un éclairage trop blanc qui peut donner une ambiance glaciale à une pièce ou une lumière trop jaune qui peut ne pas suffire pour éclairer suffisamment, optez plutôt pour des ampoules LED. Les utiliser vous permettra par ailleurs de réduire votre facture d’énergie. Elles existent par ailleurs avec un variateur intégré offrant ainsi la possibilité de varier l’intensité de la lumière.

  • Un éclairage adapté au volume de la pièce

Une pièce mal éclairée ou au contraire, avec trop de lumières peut plomber directement le confort d’une pièce. Il est donc essentiel d’adapter votre éclairage en fonction du volume de la pièce, que ce soit son emplacement, sa dimension ou le nombre de vos sources lumineuses. Evitez par exemple les lustres pour un plafond bas ou une petite ampoule pour éclairer un grand salon.

  • Conjuguez fonctionnalité et esthétisme

Vous l’aurez déjà compris, les luminaires sont des pièces phares en décoration. Ne sous-estimez pas l’éclairage décoratif et d’accentuation. En effet, un éclairage peut par son design s’imposer comme un élément de décoration et par sa fonctionnalité accentuer des objets que vous souhaitez mettre en avant comme un applique fixé au-dessus d’un joli tableau par exemple. Ils peuvent masquer certains défauts de votre pièce, ainsi, pour donner de la hauteur à un plafond bas, vous pouvez recourir à des appliques avec un éclairage indirect.

installation solaire