Qu’on se le dise, face à la hausse constante du prix des énergies traditionnelles due à la raréfaction des ressources, la construction de demain doit intégrer une vision autonome en termes d’énergie. Faisons place aux solutions d’avenir : les énergies renouvelables. Parmi elles, le solaire.

L’électricité vous coûte chère maintenant ? Au rythme où les ressources se tarissent, cela n’est pas prêt de s’arrêter ! De plus, les énergies fossiles soulèvent également des questions environnementales. D’où l’intérêt de se tourner progressivement vers une maison autonome utilisant les énergies propres et renouvelables, telle qu’une installation solaire. De quoi participer activement à la transition énergétique mais aussi économiser sur sa facture. En effet, une installation solaire peut présenter au départ un investissement coûteux, mais c’est aussi le garanti d’un retour sur investissement assuré dans les années à venir. Une fois l’investissement initial amorti, vous profiterez d’une énergie totalement gratuite, loin des soucis des factures de gaz et d’électricité.

Équiper sa maison en installation solaire : par où commencer ?

Les panneaux solaires photovoltaïques permettent de renforcer son installation électrique ou carrément auto-consommer l’électricité qu’on produit. Mais avant de vous embarquer, comme tout projet, commencez par étudier certains paramètres.

Il est essentiel d’évaluer la faisabilité et la rentabilité de votre projet en prenant au préalable en compte votre emplacement géographique. Avouez que ce ne serait pas très futé d’investir dans une installation solaire quand le soleil fait sa timide tout au long de l’année ! Heureusement, à Madagascar, toutes les régions de l’île bénéficient du soleil quasiment à l’année, même en saison pluvieuse et hivernale. L’ensoleillement n’est cependant pas le même partout. D’où la nécessité de poser la réflexion sur le choix d’une habitation 100% alimentée en solaire ou plutôt opter pour un usage alternant un autre source d’énergie.

panneau en silicium monocristallin ABCVotre analyse doit également intégrer un calcul de vos besoins énergétiques. Vos habitudes de consommation importent au moins autant que votre emplacement géographique et vous permettent d’estimer rapidement l’ampérage et le nombre de panneaux solaires dont vous avez besoin.

Enfin, prenez également en compte votre installation électrique, surtout si vous optez pour du mix énergétique. L’étude de tous ces éléments vous permettra de situer vos besoins, d’évaluer le nombre, la taille et l’utilisation que vous voulez pour vos panneaux ainsi que les différents accessoires nécessaires comme la longueur du fil, la batterie adéquate… Et surtout d’évaluer en amont la rentabilité de votre investissement.

Le choix de son panneau solaire

Le choix d’un panneau photovoltaïque est déterminant pour la production d’électricité. Outre l’ensoleillement et l’emplacement des panneaux, la production d’électricité s’évalue par rapport à la technologie du panneau (silicium amorphe, silicium polycristallin ou silicium monocristallin) et de sa surface.

Il existe 3 types de panneaux photovoltaïques qui se différencient par leur rendement par m2. Notons que la puissance d’un panneau solaire s’exprime en Watt crête, il s’agit d’une puissance fournie par un panneau solaire à 25°C.

  • Le panneau solaire en silicium amorphe

Ce type de panneau présente l’avantage de fonctionner même avec de la lumière diffuse. Le panneau solaire en silicium amorphe est pratique pour une usage nomade car il peut se poser sur des supports souples. Toutefois, sa construction permettant cette flexibilité, rend ce panneau très fragile car il n’est composé que d’une couche fine. Son rendement est également faible, d’environ 6%, soit 60 Wc (Watt-crète) pour une surface de 1m2.

  • Le panneau solaire en silicium polycristallin

Ce type de panneau est reconnaissable par des tâches bleues de différentes nuances. Sa puissance est évaluée à 100Wc par mètre carré. Ce qui équivaut à un rendement de 15% environ. Ce rendement est cependant moindre par temps nuageux. Il n’est pas recommandé si vous vous situez dans une région où il est souvent couvert.

  • Le panneau solaire en silicium monocristallin

Le panneau en silicium monocristallin est 50% plus puissant avec un rendement estimé entre 16 et 24%. En effet, on compte 165 Wc d’électricité produit pour une surface d’un mètre carré. Toutefois, ce type de panneau est sensible à la lumière diffuse, ce qui réduit considérablement son rendement.

Choisissez en fonction donc de l’emplacement, de la quantité d’énergie dont vous avez besoin, et de l’usage que vous allez en faire. Pour alimenter par exemple une serre intérieure, vous pouvez utiliser un panneau solaire en silicium amorphe. Pour bénéficier d’une puissance satisfaisante et bénéficier d’un coût moyen, vous pouvez opter pour des panneaux photovoltaïques polycristallin. Idéalement, un panneau solaire en silicium monocristallin, bien que plus cher, convient parfaitement à toutes les situations.

panneau solaire

Réussir son installation photovoltaïque

La performance d’une installation solaire dépend également de certains aspects techniques comme l’orientation de votre toit. Outre la superficie du toit, un panneau solaire est efficace quand le toit sur lequel il est posé, est incliné de 30° à 35° et orienté plein sud. Cette efficacité est réduite de 10% si le panneau est incliné à 60°. Un panneau posé à la verticale et orienté à l’est ne délivre que la moitié de sa performance. En analysant ce critère, vous pourrez déjà juger par vous-même si votre toit convient parfaitement ou s’il ne conviendrait pas mieux de réfléchir à un autre lieu d’installation.

Quel que soit le lieu, assurez-vous qu’aucune ombre n’est portée sur les panneaux. Si besoin, estimez sur le long terme : y-a-t-il un arbre aux alentours, s’il pousse, cela impactera-t-il votre panneau ? Pensez aussi à nettoyer régulièrement la surface de vos panneaux après installation afin de garantir la production de vos panneaux.

Enfin, point important, bien que les panneaux solaires soient les éléments principaux de votre installation solaire, n’oubliez pas de vous renseigner sur les autres équipements solaires lors de vos achats, tels que la batterie solaire sans entretien, le convertisseur ou encore le câble solaire…

On pourra vous aiguiller selon vos besoins sur un kit solaire complet !